L’analyse des données – La nouvelle normalité

Quel intérêt présente l’analyse des données mobiles pour votre organisation ?

Où ouvrir votre prochain magasin ? De quelle région viennent les participants à un événement ? Y a-t-il du monde à la côte ? Ou dans telle rue commerçante ? Ce sont là quelques questions auxquelles Proximus répond grâce à l’analyse des données mobiles.

L’analyse des données mobiles – ou données de localisation – recense en temps réel le nombre de personnes qui se trouvent à un endroit précis grâce aux informations de localisation transmises en permanence par les GSM du réseau Proximus. L’analyse repose sur les codes postaux et les données anonymes et agrégées de groupes de 30 personnes. “Cette analyse est très instructive”, souligne Luc Cogneau, expert en analyse des données chez Proximus. “Nous pouvons connaître le nombre de personnes présentes à un endroit, mais aussi leur classe sociale et leur niveau de revenus en croisant nos données avec celles de Statbel, la Direction générale Statistique du SPF Économie.”

Étayer les actions marketing

Identifier le profil et l’origine des visiteurs et passants permet aux entreprises d’améliorer l’expérience et le parcours client et donc de mieux les fidéliser. Luc Cogneau : “En sachant où habitent vos visiteurs ou clients, vous pourrez les attirer par des actions marketing ciblées.” Une société qui souhaite ouvrir un nouveau magasin a tout intérêt à choisir son emplacement en identifiant les zones fréquentées par son public cible.

Cette analyse a d’autres applications. “Pendant le 'lockdown light', les données de localisation ont permis aux villes et aux communes d’identifier les déplacements entre codes postaux, mais aussi entre différentes zones d’un même code postal, ce qui permet de savoir par exemple si les personnes qui fréquentent un parc résident ou non dans votre commune”, explique Luc Cogneau. Si la pandémie de COVID-19 devait connaître une seconde vague après l’été, avec de nouvelles mesures à la clé, les autorités pourront tirer les enseignements de cette précédente analyse.

“En sachant où habitent vos visiteurs ou clients, vous pourrez les attirer par des actions marketing ciblées.”

Luc Cogneau

La nouvelle normalité

Les données de localisation peuvent aussi jouer un rôle clé dans le contexte d’un nouvel assouplissement des mesures liées au coronavirus. Grâce à l’analyse en temps réel, Proximus contrôle en continu la fréquentation de la rue Neuve à Bruxelles. En cas de seuil de fréquentation trop élevé, la ville peut réagir instantanément. Pareil pour la côte belge dont Proximus mesurera cet été, à la demande de Westtoer, le taux de fréquentation par l’analyse des données de localisation en temps réel. Si vous avez l’intention de passer une journée à la mer, il vous suffira de vérifier sur le site quels sont les endroits moins fréquentés où il sera plus facile de respecter la distanciation sociale. L’analyse des données de localisation serait-elle en passe de devenir la nouvelle norme ? Luc Cogneau le confirme. “Ses applications sont infinies. Non seulement pour la gestion des événements et des rues commerçantes, mais aussi pour le marketing et la publicité.” L’analyse des données de localisation donne un aperçu très ciblé du temps que le public passe à un endroit précis et de sa zone de résidence. Ces données objectives peuvent être mises à profit par les administrations communales, les commerçants et les organisateurs d’événements pour évaluer, corriger et optimiser leur stratégie par des campagnes ultra ciblées.