Cloud – Espace de travail digital

Le bon cloud

pour chaque tâche

Le webmail et les médias sociaux en sont le plus bel exemple. Utilisation d’applications, stockage des données : le cloud est indispensable. Mais un cloud n’est pas l’autre. Pour faire le bon choix entre cloud public, privé et hybride, Perspective vous invite à un vol de reconnaissance… dans les nuages.

Le principe du cloud est simple : vous utilisez des services IT sans devoir disposer d’une infrastructure propre. Vous consommez ces services comme vous consommez l’électricité (fournie par une centrale extérieure) quand vous branchez vos appareils.

Les types de cloud

Cloud privé

On parle de cloud privé quand les collaborateurs d’une même entreprise utilisent, via une connexion réseau, les applications du centre de données de la société. Ce cloud privé se trouve chez un fournisseur externe. Il est configuré en fonction des besoins spécifiques de l’entreprise en termes de flexibilité, sécurité et conformité. Lorsque vous utilisez un cloud privé, vous ne partagez pas votre matériel avec d’autres utilisateurs.

Cloud hybride

Le cloud hybride vous offre le meilleur des deux mondes, avec un volet infrastructure sur site et un volet cloud public. Cette solution permet à une entreprise d’affecter des applications et des données de manière très ciblée à un cloud spécifique. Les applications courantes, comme le webmail, se trouvent typiquement dans le cloud public. Les données confidentielles, qui requièrent une protection stricte, sont le plus souvent hébergées dans un cloud privé.

Cloud public

Le cloud public repose sur une infrastructure partagée. Vous consommez les services de votre choix via internet. Vous n’utilisez pas de matériel propre mais partagez l’infrastructure avec d’autres utilisateurs. Le principal avantage est que vous ne payez que les services utilisés. Vous ne devez investir ni en équipements ni en logiciels, ce qui permet des économies d’échelle et une réduction des coûts.

Une migration n’est pas l’autre

Microsoft Azure est l’un des principaux fournisseurs de services cloud ; il conçoit, met en œuvre et assure la maintenance de toutes les applications cloud possibles. Azure se définit comme un hypercloud : la seule solution du marché qui couvre l’ensemble du spectre, de la périphérie au cloud public complet, en passant par une solution sur site. Proximus propose des solutions sur mesure, adaptées à vos besoins, qui reposent sur tous les types de clouds, y compris Microsoft Azure. Chaque migration vers le cloud est unique et toutes les entreprises ne disposent pas des personnes et de l’expérience qui leur permettent d’élaborer une stratégie cloud optimale. Un partenaire expérimenté tel que Proximus fait dans ce cas toute la différence.

Quel cloud choisir ?

Entre cloud public, privé ou hybride, la priorité est de déterminer ce qui sera le mieux pour votre entreprise. Commencez par définir vos besoins sans perdre de vue le budget que vous souhaitez y consacrer. Réfléchissez aussi au type d’environnement requis pour vos applications.

Quel est votre objectif ?

N’utilisez pas de solution technologique par principe. Le cloud ne vous sera utile que s’il répond à un besoin concret de votre entreprise. Quel est votre objectif et qu’attendez-vous des solutions qui doivent vous aider à le réaliser ?

Vous cherchez à faire des économies ?

La réduction des coûts est l’une des principales raisons qui motivent le passage au cloud. Il est dès lors important de bien analyser les coûts – à court et à long terme – inhérents à la solution choisie. À première vue, le cloud n’est pas toujours l’option la moins chère, notamment en raison des besoins en bande passante. Mais ne vous focalisez pas sur le seul coût du cloud ; songez aussi aux économies que vous réaliserez, en supprimant par exemple les frais de gestion de votre infrastructure IT sur site.

Est-il facile de migrer vers le cloud ?

De nos jours, les entreprises optent de plus en plus pour une solution hybride (infrastructure sur site combinée au cloud public) ou pour un multicloud, c.-à-d. une combinaison de solutions de différents prestataires. Vérifiez si votre fournisseur prend en charge ce type de solution. En effet, certains ne travaillent qu’avec un seul partenaire pour le cloud public, tandis que d’autres peuvent vous aider à gérer différents fournisseurs.