IA – Robotique – Drones

Inspiration pour l’innovation digitale C’est déjà possible

Parfois, nous attendons tellement de l’innovation digitale que nous oublions qu’elle peut déjà considérablement faciliter la vie de nos entreprises aujourd’hui. Face à la pléthore de possibilités, voici une sélection des applications les plus concrètes.

L’intelligence artificielle (IA) au service des RH

De plus de plus d’entreprises testent l’IA dans leurs processus RH, notamment en matière de recrutement. L’IA permet en effet de sélectionner les meilleurs candidats en moins de temps. Certaines entreprises annoncent des délais de recrutement raccourcis de 85 % ! L’IA libère les RH des étapes basiques, comme la première sélection ou certaines tâches administratives, tandis que les chatbots intelligents répondent automatiquement aux questions les plus fréquentes des collaborateurs, comme leur solde de jours de congé. Les travailleurs des RH ne doivent pas pour autant craindre que l’IA leur enlève leur travail, au contraire. Selon une étude du Forum économique mondial, 75 millions d’emplois vont disparaître en raison de l’IA, mais 133 millions vont être créés. La nature du travail, elle, va évoluer. Alors que tout ce qui est répétitif sera confié à l’IA, les équipes RH de demain se verront attribuer les tâches qui touchent à l’émotionnel, plus enrichissantes.

“L’intelligence artificielle peut soulager les RH en répondant aux questions basiques du personnel.”

L’agriculteur robotisé

Le secteur agricole est habituellement considéré comme très traditionnel et conservateur. C’est pourtant dans ce secteur que l’on voit depuis peu émerger les plus surprenantes innovations technologiques, dans et autour des champs. L’agriculture est depuis un certain temps confrontée à des défis colossaux. Les méthodes traditionnelles ne permettent plus de répondre aux améliorations exigées par le marché en termes d’efficience. Sans compter la pénurie de main-d’œuvre dans les exploitations des pays développés. Après des années de lutte pour garder la tête hors de l’eau, les agriculteurs semblent avoir trouvé leur salut dans la robotique et les capteurs de dernière génération. La combinaison du Machine to Machine, de l’Internet of Things et de l’intelligence artificielle a donné naissance à des possibilités inédites d’optimalisation des processus de culture sans intervention humaine. Associés au geomapping et à des drones, des capteurs surveillent avec rapidité et précision l’arrivée à maturité des plantations, et envoient des robots récolter les fruits ou faucher les blés. L’élevage aussi a recours aux robots, que ce soit pour la traite des vaches (grâce à des capteurs de remplissage des pis) ou la tonte des moutons, déjà habitués aux drones.

“Après des années de lutte pour garder la tête hors de l’eau, les agriculteurs semblent avoir trouvé leur salut dans la robotique et les capteurs de dernière génération.”

Vous voulez en savoir plus sur l'innovation digitale ?

Le courrier volant

Les agriculteurs ne sont pas les seuls à avoir découvert l’énorme potentiel des drones. Le secteur du transport et de la logistique convoite depuis bien avant ces petits avions sans pilote. Il y a cinq ans, Jeff Bezos, CEO d’Amazon, annonçait les premières livraisons par drone. Si cette promesse ne s’est pas encore concrétisée, c’est par la réticence des pouvoirs publics. La Belgique semble avoir choisi la souplesse, puisque des drones sont actuellement à l’essai dans le port d’Anvers pour l’inspection, mais aussi le transport, par exemple de matériel médical en cas d’accident. Plusieurs hôpitaux belges testeront le transport de colis médicaux (tissus humains, échantillons de sang et d’urine, préparations magistrales) par drone. Aux Pays-Bas, des drones comptent les stocks dans les dépôts, ce qui selon les fabricants se traduit par une économie de 40 % par rapport aux comptages manuels.

“Plusieurs hôpitaux belges testeront le transport de colis médicaux.”